Etude de cas

A l'arrivée de Guillaume De Feydeau, l'entreprise n'était pas au meilleur de sa forme (sur tous les points, management, organisationnel, et financiers).

Silotée sur 3 circuits, l'entreprise travaillait indépendamment le web, les magasins et le BtoB. Malgré des équipes très impliquées, elles étaient aussi figées dans leurs activités (suite aux pertes de compétences après 3 PSE).

La mise en place de SalesForce et notamment CloudeCraze (la brique ecommerce) a permis de donner un nouvel élan, auquel il a fallu aussi retravailler l'organisation et le management au complet.

Nouvelle marque de cosmétique unisexe.

La marque qui s'est développé sur le marché des yatchs monégasques avait besoin d'un nouveau souffle.

Nous l'avons accompagné en construisant un plan de développement pour s'installer sur le circuit de l'hotellerie 3/4 étoiles. Il a fallu revoir le positonnement de la marque. Mettre en place un plan de communication (newsletters, influenceuses, égérie ...). Développer un concept (boutiques, avec un mobilier haut de gamme, et du matériel dernière génération). Construire un plan commercial Omnicanal (et notamment de recrutement des partenaires).

Nous accompagnons maintenant la marque dans son déployement.

Peut être une future licorne ! Quand la société Direct Recouvrement est venue nous voir pour se lancer dans un projet de digitalisation, nous avons été enthousiasmé par les idées de son dirigeant.

Nous l'avons accompagné autour de 3 axes: Marketing, Financement, et Informatique.

Les 2 éléments clés du projet concernent la chartre de bonnes pratiques permettant de se différencier de la concurrence, ainsi que le processus digital fluidifiant le reccouvrement.

Aujourd'hui, les entreprises françaises ont une solution de recouvrement à moindre couts et surtout simple d'usage.

TOSHIBA, une belle marque et un distributeur en perte de part de marché.

Quand j'ai rencontré son distributeur Francais, nous lui avons proposé un accompagnement avec un plan sur 4 axes : Marketing, Commercial, Financier, et Opérationnel.

Nous avons défini le Persona du client idéal et mis en place des outils de marketing automation. Il a fallu restructurer l'équipe de vente. Conclure un accord financier avec des banques pour financer le projet, tout en négociant aussi la mise en place d'un dispositif pour simplifier le financement des clients.

Maintenant RDV dans 5 ans, pour faire le bilan lié au plan opérationnel.

Et vous ? Quel est votre plan pour demain ?

Et si on se rencontrait pour que vous nous parliez de vos ambitions...